Science-Presse :une autre preuve du fondement de la thèse d’harmonies aromatiques émise dans le livre Papilles et Molécules.

décembre 13, 2013

dreamstime_xs_13157196Un aliment peut contenir de 10 à 100 de ces substances volatiles. Les analyses statistiques de banques de données de recettes de cuisine ont effectivement montré que les aliments possédant plusieurs substances volatiles communes se retrouvent souvent ensemble dans les plats. Par exemple, les fromages parmesan et mozzarella et les tomates, qui sont à la base de la cuisine italienne, possèdent un grand nombre d’arômes communs.
La suite…
http://www.sciencepresse.qc.ca/actualite/2013/11/28/quest-rend-plat-savoureux