Pâte concentrée de poivrons verts et menthe

La recette est tirée du livre La Sélection Chartier 2011

 

Préparation : 25 min
Cuisson : 1 h
Portions : 6

L’idée de cette simplissime recette à tartiner découle de celle de la pâte concentrée de poivrons rouges (voir recette Pâte concentrée de poivrons rouges rôtis à l’huile de sésame grillé), ainsi que du pouvoir d’attraction aromatique entre les aliments d’une même famille, comme celle des aliments au « goût de froid » (voir chapitre éponyme dans le livre Papilles et Molécules), tout comme des parfums végétaux de certains cépages, spécialement ceux la famille des cabernets et du sauvignon blanc.

Plus simple que ça « tu fais simple! »..

Ingrédients

6 gros poivrons verts
5 ml (1 cuillère à thé) de crème de menthe
1 petite lime

Préparation

Étape 01

Laver et tailler les poivrons en deux pour en retirer les pépins.

Étape 02

Les plonger dans une casserole d’eau bouillante non salée pendant 2 minutes, puis débarrasser dans un saladier d’eau glacée pour en arrêter la cuisson.

Étape 03

Une fois égouttés et refroidis, placer les poivrons verts dans un robot culinaire et mixer pour en réaliser un jus de poivron vert.

Étape 04

Placer le jus ainsi obtenu dans une casserole à fond épais, et faire cuire à feu doux jusqu'à évaporation quasi complète de l’eau. Pour obtenir le meilleur résultat, avec le moins d’humidité possible, la cuisson sera d’environ 1 heure, si vous prenez une casserole large où l’évaporation sera plus rapide.

Étape 05

Une fois la texture désirée obtenue, ajouter la crème de menthe, cuire 2 minutes et placer la pâte de poivrons verts dans un pot Masson, puis au réfrigérateur.

Note

Pour magnifier les accords avec cette pâte, ajouter avant chaque emploi quelques gouttes de jus lime et mélanger à la cuillère. La lime, au « goût de froid », tout comme la menthe et le poivron, apportera de la fraîcheur à cette préparation et à l’harmonie.

Astuces Aromatiques

Utilisations à table

Badigeonner, après cuisson, sur une pièce de viande blanche ou rouge, sur un carpaccio de veau, ou servir tout simplement en canapé dans une cuillère ou une verrine, surmontée d’une crevette (accord avec vin blanc), ou d’un émincé fin de viande grillée (accord pour rouge).