Mon bilan du Concours du Meilleur Sommelier du Monde 2016 — ARGENTINE

April 20, 2016

CgNUQyLW4AAS6RH
 
Ces trois jours de compétition (16, 17 et 19 avril 2016) ont été plus relevés que jamais grâce au comité technique, composé d’une brochette de meilleurs sommeliers du monde, qui a haussé le niveau de difficulté de ce concours mondial de façon assez exceptionnelle !

Cga2dl4W8AI5_qKCe que je retiens, au-delà du travail acharné, souvent depuis plusieurs années, des 60 candidats, comme c’est le cas de « notre » Élyse Lambert, c’est que, justement, le mot « sommelière » fait maintenant vraiment partie de l’histoire de la sommellerie mondiale, longtemps chasse gardée de ces messieurs.

Pour la première fois des quinze éditions de ce concours qui a lieu aux trois ans, 3 sommelières font partie du Top 5 de l’élite mondiale de la sommellerie : une 3e place pour l’Irlandaise Julie Dupouy, une 4e place de l’Argentine Paz Levinson (qui a raté la finale à trois de peu, ce qui aurait donné de grandes émotions aux Argentins, pays hôte du concours !) et la superbe 5e place d’Élyse Lambert !

La porte leur a été ouverte en 2013, à Tokyo, lorsque notre Véro nationale, Véronique Rivest, devenait la première femme de l’histoire de ce concours à se hisser en finale, donc dans le Top 3, en décrochant avec brio la seconde place, devenant du coup la vice-meilleure sommelier du monde — et, bien sûr, la meilleure sommelière du monde !

L’impact de sa victoire nippone se reflète aujourd’hui dans les résultats de ces trois femmes au sommet. Sans oublier que les 4 seules sommelières qui participaient à ce concours, sur 60 candidats, se sont toutes hissées dans la demi-finale des quinze meilleurs.

Dans quelques années, nous n’aurons plus besoin de souligner ce fait.

Parce que ces pionnières de la sommellerie au féminin auront défriché le terreau fertile de la sommellerie mondiale.

Vive la sommellerie !

Vive les sommelières !

Et bravo au nouveau Meilleur Sommelier du Monde, le suédois Arvin Rosengren, ainsi qu’au vice-Meilleur Sommelier du Monde, le français David Biraud.

François Chartier « Créateur d’harmonies »
 

Arvin Rosengren

Arvin Rosengren


 
Les trois finalistes

Les trois finalistes