Chartier sur les tablettes des IGA

septembre 30, 2014

IMG_1415-768x1024Enfin, ce n’est pas exact: Chartier n’est pas à vendre, mais sa nouvelle gamme de vins conçus pour la table, Les Vins Harmonies, fera tout de même une entrée fracassante dans quelques centaines d’épiceries partout au Québec. Et si j’avais à résumer l’opération en une phrase, je dirais que les sceptiques seront confondus.

En octobre 2013, François Chartier sautait la clôture et devenait lui-même négociant de vin plutôt que simple critique œnologue. Sa gamme de vins Chartier Créateur d’Harmonies a reçu un accueil chaleureux dans les SAQ, où plus de 16 000 caisses se sont écoulées en moins d’un an. Son rosé, introduit en mai, a particulièrement ravi le grand public.

Un vin restant un vin, l’innovation de François Chartier a été de guider les consommateurs en les prenant par la main afin de faciliter le processus d’accord entre nourriture et alcool. Chacune de ses bouteilles propose une zone de confort harmonique avec plus d’une quinzaine d’ingrédients, qui, incorporés dans la recette visée, favorisent, voire garantissent un arrimage réussi.

Lorsque la chaîne d’épiceries IGA a approché l’homme pour l’inviter à développer une nouvelle gamme qui lui serait dédiée, François Chartier dit avoir été attiré par le défi, mais avoir vécu beaucoup de nervosité également. Pas question pour lui de faire des compromis en matière de qualité par rapport à son offre en SAQ. Avant de s’engager, il a commencé par étudier toute la chaîne de production, de la culture à l’embouteillage (qui se fait au Québec par la renommée Maison des Futailles et non en Europe). Aucun aspect n’a été négligé, de l’évaluation du transport transatlantique en flexitanks, en passant par les tests en laboratoire et les dégustations à l’aveugle. Ce n’est qu’après avoir tout analysé qu’il en est venu à constater qu’il serait effectivement en mesure de livrer la marchandise.

Lire la suite : http://foodistaenmission.com/chartier-sur-les-tablettes-des-iga-des-aujourdhui/